En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience sur le site.

Le Bonhomme Richard 1779

Anciennement connu sous le nom Le Duc de Duras, le Bonhomme Richard fut classé comme Frégate dans la Continental Navy, marine créée lors de la révolution Américaine. Construit en France à Lorient en 1765, le navire marchand de la Compagnie des Indes fut mis à la disposition de John Paul Jones en 1779 par le Roi de France Louis XVI.

C’est le célèbre architecte français Jean BOUDRIOT qui redonna vie à ce vaisseau d’exception en 1987 à travers une monographie très détaillée. C’est donc près de 30 ans plus tard qu’elle sera pour moi le début d’une grande aventure.

Ce modèle d'exception a été entièrement réalisé à la main dans les règles de l'art, à l'intérieur comme à l'extérieur. Destiné à l'exposition dans un musée ou chez un particulier amateur, cette réalisation est unique et fidèle dans le moindre détail.

View all photos

Le bois

Pour le bois, mon choix se résume en trois essences : l’Alisier, le Poirier et le Buis. Les deux premiers constituent le principal de la fabrication, et le buis est utilisé pour les décors et diverses poulies. Une sélection rigoureuse des plus belles parties du bois a produit plus de 65% de chute, comme d’ailleurs la fabrication des véritables vaisseaux de l’époque. C’est donc environ une dizaine de plateaux nécessaire pour toute la construction. Pour des raisons écologiques, la totalité du bois utilisé vient de France. Toutes les pièces de bois noir du vaisseau sont du poirier teint à l’encre de chine. Le traitement principal sur le bois est une huile cire mat incolore. Les décors de buis sont patinés avec une teinte spéciale avant d’être aussi revêtu d’huile cire.

Autres matériaux

En plus du bois précieux, j’ai utilisé du laiton pour reproduire la plupart des ouvrages métalliques ainsi que les pièces d’artilleries. On trouve aussi un peu de cuivre, de plomb et d’étain, ainsi que de l’argent. Seules les vitres des fenêtres et la lampe du fanal sont en plexiglass. À noter aussi les 2 tiges filetés en acier pour fixer le navire au socle. Le laiton et le cuivre ont été noircis avec un traitement chimique.

La réalisation

De nombreux outils ont été fait main, et sont pour certains de fabrication personnelle.
Les plans sont au 1/48ème dans la monographie et ont scannés et réimprimés au 1/36ème chez un reprographe. L’étude approfondie de la monographie ainsi que d’autres documentations représente plusieurs centaines d’heures de recherche sur tout le projet.
Le temps de fabrication s’élève à environ 5000 heures de travauk en atelier (hors études et recherches), réparties sur plusieurs années. Un défi perpétuel pour chaque étape. Chaque pièce est unique et fabriquée d’après les plans, ou basée sur des recherches historiques. C’est aussi souvent plusieurs fois la même pièce fabriquée avant de garder la bonne.

À propos du modèle

Poids 25 kg 55.11 lbs
Longueur 200 cm 78.74 in
Largeur 75 cm 29.52 in
Hauteur 150 cm 59 in

Ce modèle est à vendre.

Tarif et prestation sur simple demande par courriel à l'adresse arsenal.modelisme@gmail.com ou via le formulaire de contact.

Alain Bertrand, France.